A la magie de la poésie

La magie de la poésie s'opère depuis des siècles. Elle nous transporte dans un monde musical dont les auteurs illustres n'ont cessé d'être réinventés.

Le mot "poésie" vient du grec "poieïen" qui signifie "fabriquer, créer". Le nom "poiêsis" signifiait "tout type de création, manuelle ou intellectuelle.

On dit que le premier poète se nommait Orphée. Il était le fils d'un roi de Thrace (au Nord de la Grèce) et de Calliope, l'une des neuf Muses. Les Muses étaient neuf jeunes femmes qui, par leur beauté et leurs talents artistiques, charmaient les dieux de l'Olympe. Le jeune Orphée reçut une lyre du dieu Apollon et composa des vers. Lorsqu'il chantait ses poèmes accompagné de la lyre, il charmait, dit-on, la nature entière (les animaux sauvages, les arbres, les plantes et les rochers venaient l'écouter). Il pouvait calmer les tempêtes, adoucir les fauves les plus cruels et les hommes les plus violents.

Le langage poétique a hérité du charme et de la magie de la poésie d'Orphée. Le poète est celui qui chante et enchante par l'art du langage. En poésie, la langue n'est plus un outil de communication, elle est matière artistique. Le poète joue avec le sens et les sonorités des mots. Il les organise de façon à créer un rythme, des effets d'échos et des images.

A travers sa poésie, le poète exprime ses sentiments personnels, et en même temps ceux éprouvés par tous les hommes. Cela peut être la joie, la tristesse, la mélancolie, l'amour...Le poète peut aussi mettre son écriture au service d'une cause en dénonçant les injustices et les abus, en défendant des valeurs.

La première lecture d'un poème permet souvent de ressentir une émotion et un plaisir sans qu'on en comprenne l'origine.

La poésie c'est... 

Pour Paul Verlaine : de la musique avant toute chose 

Pour Charles Baudelaire : l'art d'évoquer les minutes heureuses. 

Pour Paul Eluard : donner à voir ; les mots qui disent le monde et qui disent l'homme 

Pour Alfred de Musset : faire une perle d'une larme. 

Pour Guillaume du Bartas : un pur don céleste 

Pour Victor Hugo : tout ce qu'il y a d'intime dans tout 

Pour Gaston Bachelard : une grappe d'images 

Pour Théophile Gautier : l'art de faire des vers sculptés et ciselés

Des poètes qui ont marqué leur siècle 

Au XVIe siècle

Pierre de Ronsard,

Joachim du Bellay 

 

Au XVIIIe siècle

Le Haïku (genre de poème japonais)

 

Au XIXe siècle

Paul Verlaine,  

Victor Hugo,

Charles Baudelaire,

 

Au XXe siècle

Guillaume Apollinaire,

Paul Eluard,

Jules Supervielle, 

Alain Bosquet, 

Jean Tardieu,

Robert Desnos

Maurice Carême

 

Au XXIe siècle

Jacques Roubaud,

Carl Norac

 Jacques Charpentreau

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×