Carl Norac, poème élastique

Je

t’écris

un poème

qui va grandir,

s’allonger d’un pied

à chaque vers tracé

sans plus jamais s’arrêter

jusqu’à remplir tout l’Univers

(veux-tu m’aider à le rétrécir ?)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site