Les impressionnistes

Le courant impressionniste est à l’origine d’une grande révolution artistique. Il est apparu à la seconde moitié du XIXème siècle (à l'époque du Second Empire) et a été critiqué à ses débuts. Cette nouvelle manière de peindre n'était pas comprise car les peintres renonçaient à toutes les valeurs académiques sur lesquelles  la peinture reposait jusqu'alors : le contour, le modelé, le clair-obscur, la perspective et la profondeur. Bon nombre de critiques trouvaient que les tableaux semblaient inachevés et imprécis (à titre d'exemple : Impression, soleil levant de Claude Monet présenté lors de la première exposition du groupe en 1874 où l'on distingue à peine quelques barques de pêcheurs en tâches sombres ; la toile deviendra pourtant très célèbre). Les précurseurs de ce courant sont de grands peintres. Leur peinture est résolument tournée vers la vie moderne avec des tableaux du quotidien représentant les cafés fréquentés par ces artistes, leurs ateliers, les spectacles auxquels ils se rendaient, leurs lieux de villégiature et leur environnement urbain. On compte parmi eux : Monet, Degas, Renoir, Morisot, Sisley, Bazille, Pissarro, Cézanne, Guillaumin... Manet les rejoindra plus tard après le refus de sa toile « Déjeuner sur l’herbe » en 1863 par le Salon car elle choqua les esprits. Le Salon était à l'époque le seul moyen de se faire connaître mais pour y être admis, il fallait présenter ses toiles à un jury qui était très sévère et peu ouvert aux innovations. En 1863, plus de 3000 oeuvres furent rejetées, si bien que Napoléon III eut l'idée de créer un "Salon des Refusés" pour calmer les protestataires.   

          

                     Déjeuner sur l'herbe -Edouard Manet - 1863

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×