Maîtres-verriers à Murano

Et si l'on remontait le cours de l'histoire afin de comprendre comment cet art s'est imposé à Venise ...

Tout a commencé par un constat : les ilôts proches de Venise sont isolés. Une situation parfaite pour garder secret les techniques de fabrication des artisans. L'un d'entre eux se consacre à la fabrication d'un des produits les plus célèbres de Venise : le verre.

A partir de 1291, Murano devient le centre de la fabrication du verre. Une loi a, en effet, imposé à tous les verriers de venir s'installer sur cet ilôt. Les risques d'incendie dans la cité sont ainsi réduits et cette mesure permet aux techniques de fabrication de ne pas être dévoilées. C'est vital pour la richesse de la cité. Le verre vénitien est célèbre dans le monde entier mais la façon dont il est obtenu est maintenu secret.

Pour assurer la préservation de ce monopole, les verriers sont étroitement surveillés. Ces secrets étaient extrêmement importants. Cela ne concernait pas seulement la fabrication mais aussi la coloration du verre.

Au 16ème siècle, les algues récoltées dans la lagune étaient l'une des matières premières pour la fabrication du verre et très peu de personnes le savaient. Le verrier qui révélait ses secrets était très sévèrement puni. Il était au minimum amputé d'une main ! Mais les précautions ne s'arrêtent pas là, les outils de fabrication du verre ne peuvent pas sortir de Murano. Les vénitiens défendent jalousement l'exclusivité de leurs modèles. Tant qu'ils ne divulguent rien, les verriers sont bien traités. Leurs horaires et leurs conditions de travail sont réglementés et ils recoivent une compensation lorsqu'ils tombent malades ou qu'ils partent à la retraite. Parfois, ils ont aussi d'autres avantages. A cette époque, les maîtres-verriers jouissaient d'un statut particulier. Ils avaient, par exemple, le droit d'épouser la fille du doge et ainsi de rejoindre les rangs de la noblesse. Ils pouvaient participer à des régates, faire de la politique et suivre les festivités depuis le balcon du palais.

Aujourd'hui, la fabrication du verre n'a plus aucun secret et les traditions artisanales se perpétuent à Murano où on continue de fabriquer de magnifiques produits en verre exportés à travers le monde entier.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×