Histoire du Louvre, les dates clés

 

Les dates clés et évènements du Louvre :

1190 : Avant son départ en croisade, Philippe-Auguste fait entourer la capitale de murailles. Pour renforcer la protection à l'ouest, il fait bâtir une forteresse.

1202 : Le donjon et les fortifications sont achevées.

1354 : Jean II le Bon reçoit au Louvre la soumission de Charles le Mauvais, roi de Navarre, coupable d'avoir assassiné le favori du roi, Charles de La Cerda, connétable de France.

1515 : François 1er, souverain, accède au trône à l'âge de 20 ans

1528 : Destruction du donjon médiéval et travaux d'aménagement

1530 : Le roi s'installe dans sa résidence parisienne et donne des fêtes fastueuses

1531 : La reine Eléonore (soeur de Charles Quint) fait son entrée solennelle le 16 mars.

 1540 : L'empereur Charles Quint en visite officielle, est reçu au palais du Louvre.

1546 : Pierre Lescot est choisi pour réaliser l'aile occidentale et le pavillon du roi.

1547 : François 1er meurt à l'âge de 53 ans. Son fils Henri II lui succède.

1572 : le 22 août, jour de la Saint-Barthélémy, les protestants sont massacrés suite à un conseil secret tenu au Louvre.

1594 : Henri IV reprend à son compte le projet de Catherine de Médicis qui vise à réunir le Louvre aux Tuileries.

1610 : le Grand Dessein d'Henri IV consiste à quadrupler la surface de la cour Carré.

1617 : Louis XIII fait tuer Concini, le favori de sa mère, à coups de pistolet par le baron de Vitry alors capitaine des gardes, dans la cour du Louvre.

1793 :  délaissé au profit de Versailles, le Louvre retrouve son éclat avec l'ouverture du Muséum dans la Grande-Galerie le 10 août.

1804/1848 : Percier et Fontaine reprennent le Grand Dessein dans le respect du style de Lescot.

1815 : Après Waterloo, les vainqueurs exigent la restitution de toutes les oeuvres conquises par Napoléon. Dans la Grande Galerie, les allemands et les anglais décrochent les toiles et les emballent.

1824 : Tous les ans, Le Louvre accueille le Salon des artistes. Charles X distribue des récompenses. Le comte Forbin qui a succédé à Vivant Denon en qualité de directeur général s'efforce d'attirer des artistes contemporains. La Restauration refuse de consacrer la totalité du palais aux arts. Elle l'utilise pour les conseils du gouvernements.

1848 : Le 24 février, les Parisiens s'emparent des Tuileries. Le palais est reconverti en hospice pour les invalides de guerre. Louis-Napoléon Bonaparte élu président y revient en 1852.

1871 : Fin de la commune de Paris. Les communards brûlent l'Hôtel de ville, la Cour des Comptes et les Tuileries. L'incendie consume l'intérieur du bâtiment et menace le Louvre.

1882 : La démolition des Tuileries est décidée par la IIIè République. Le pouvoir quitte le lieu voué désormais à la culture. Seul le ministère des Finances reste dans l'aile Richelieu.

1981/1993 : Un siècle après l'incendie des Tuileries, le Grand Louvre de Pei a été rénové et agrandi. Il s'est substitué au Grand Dessein.   

Aujourd'hui, les seuls vestiges du château sont ses fondations visibles dans la crypte archéologique du musée.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site